Montre actimètre Vivago Wellness
Accueil Activité Calories Sommeil Montre Revue de presse Boutique en ligne Vivagostore Acces PRO Contact
Vivago Vivago Vivago Vivago

DOSSIER

Temps de sommeil trop long ou trop court... Gare au diabète !

De nombreuses études ont montré que les troubles du sommeil étaient des facteurs de risque de dépression, d'anxiété ou d'hypertension. Récemment, deux équipes ont précisé aussi les rapports entre le sommeil et le diabète de type 2.

Le premier travail transversal concernait 1741 américains souffrant d'insomnie. Les sujets âgés de 49 ± 14 ans étaient classés comme insomniaques s'ils se plaignaient d'insomnie depuis plus d'un an, et comme ayant un sommeil de mauvaise qualité en cas de difficulté à s'endormir ou à maintenir un sommeil continu, ou de réveil précoce. Le diabète était défini par une glycémie à jeun supérieure à 1,26 g/l ou par la prise d'un traitement antidiabétique. Le temps de sommeil était mesuré par polysomnographie. La moitié des sujets dormaient 6 h ou plus par nuit, un quart entre 5 et 6 h et le dernier quart 5 h ou moins.
Les résultats étaient ajustés sur l'âge, l'origine ethnique, le sexe, l'indice de masse corporelle, le tabagisme, la consommation d'alcool, la dépression, les apnées du sommeil et les myoclonies nocturnes. Les résultats ont montré que l'insomnie chronique, mais pas le sommeil de mauvaise qualité, était associée à un risque plus élevé de diabète. Parmi les sujets insomniaques, ceux qui dormaient 5 h ou moins avaient un risque plus important de développer un diabète que ceux qui dormaient 6 h ou plus.

La deuxième étude concernait des finlandais en surpoids et qui présentaient une intolérance au glucose. Les 522 participants âgés de 40 à 64 ans, ont été tirés au sort pour faire partie d'un groupe bénéficiant de conseils sur l'alimentation et l'activité physique ou d'un groupe témoin recevant seulement les soins habituels. L'incidence du diabète au cours des 7 ans de suivi a été calculée selon la durée quotidienne de sommeil renseignée à l'inclusion. Dans le groupe témoin, le risque de développer un diabète était multiplié par 2,3 et par 2,7 chez les sujets dont la durée de sommeil était comprise respectivement entre 9h et 9h30 et plus de 10 h par jour, comparativement au groupe qui dormait entre 7h et 8h30.

En revanche, la durée du sommeil n'avait pas d'influence sur l'incidence du diabète dans le groupe intervention, et ce, quelle que soit la durée du sommeil. Si un temps de sommeil très court ou très long est en relation avec le diabète, des conseils d'hygiène de vie portant sur la réduction de poids, une alimentation saine et une activité physique régulière atténuent ce risque.


Sources :
(Vgontzas AN et al, Diabetes Care. 2009;32:1980-1985.Tuomilehto H et al. Diabetes Care. 2009;32:1965-1971)

En savoir plus sur la montre Wellness >
En savoir plus sur la Journée du Sommeil >


Témoignage d'une utilisatrice de la montre Wellness,
atteinte d'hypersomnie idiopathique - à Couzeix (87)

« Ce petit mail juste pour vous dire que votre montre m'est très utile.
En effet, grâce a elle j'ai pu comprendre a quel moment, après la prise de mon traitement, je recommençais a être fatiguée et a "piquer du nez". Je sais maintenant quand je peux m'attaquer a une activité précise sans prendre le risque d'être obligée de l'abandonner. Du coup c'est bien moins frustrant pour moi.
Par ailleurs, j'ai remarqué que le nombre de calories que je brûlais (calories additionnelles) étaient quasi équivalentes au nombre de calories qui correspondent a mon métabolisme de base (45% additionnelles 55% métabolisme de base) alors même que mon temps de sommeil et de forte somnolence sur 24h avoisine les 16h (je suis très contente, car mon temps de sommeil a diminué du fait que maintenant je suis capable, approximativement, de savoir quand il faut que je me repose (les périodes ou je n'ai pas le choix) et quand je peux me "secouer".
Cette consommation additionnelle de calorie me confirme, de manière objective, ce que je pressentais, à savoir que la moindre activité quotidienne me demande beaucoup d'effort, ça me "déculpabilise" quand j'ai de grosses crises de fainéantise !»


Découvrez VivagoStore.com notre Boutique en ligne

Modèle ULTRA rouge, cliquez ici Modèle sommeil, cliquez ici Modèle ULTRA bleue, cliquez ici Modèle ULTRA argentée, cliquez ici

Sommeil

Nos dossiers d'information :

 •  Le manque de sommeil pourrait favoriser la maladie... >>
 •  Dormir permet au cerveau de se nettoyer >>
 •  Et si la prise de poids était en partie due à un manque... >>
 •  Les maux de cœur troublent le sommeil >>
 •  Le manque de sommeil nuit à la perte de masse... >>
 •  Le manque de sommeil accroît le risque de dépression... >>
 •  Préférences de sommeil et performances >>
 •  Dormir pour lutter contre la maladie d'Alzheimer >>
 •  Les pathologies du sommeil >>
 •  Bien dormir quand on n'a plus 20 ans >>
 •  Notre sommeil, un partenaire de santé >>
 •  Temps de sommeil trop long ou trop court... >>
 •  Qu'est-ce qu'un cycle de sommeil ? >>
 •  Les conditions propices à un sommeil de qualité >>
 •  Le manque de sommeil fait consommer plus de calories... >>
 •  Les troubles du sommeil et les risques de chute >>
 •  Une alimentation équilibrée... qu'est-ce que c'est ? >>
 •  Quels sont les réflexes santé à adopter ? >>
 •  Tableau des apports journaliers en calories >>
 •  Nutrition, poids, sommeil >>
 •  Mode de vie contre le diabète, tout est dans la durée ! >>

Record du Monde : Michael Micaletti, le coureur de l'extrême


Suivre la montre VIVAGO Wellness sur Twitter

VIVAGO on Facebook

Vivago® | Les points de vente | Revue de Presse | Charte éthique | Liens utiles | Plan du site | FAQ | Contact
© 2013 VIVAGO SAS 7 Porte de Neuilly - Immeuble Maille Nord III - 93160 NOISY LE GRAND - Tous droits réservés -
Tél. 33 (0) 1 43 03 03 67 - Fax : 33 (0) 1 43 03 03 47 - E-mail : info@vivago.fr
Dernière mise à jour le :        visiteurs