Tous les sites Vivago :

Recherche

Les gérontechnologies au secours de la démographie vieillissante

Source : SENIORSCOPIE.com - 16/ 02 / 2010

Les spécialistes l'affirment et s'en défendent : les robots ne prendront pas la place des aidants dans la France de 2050 qui comptera plus de dix millions de plus de 75 ans. En revanche, les spécialistes de télécommunications s'affairent à affiner le service rendu par les dispositifs de détection afin d'éviter des déclenchements abusifs. Les ingénieurs conçoivent toute une série de prothèses électroniques qui limiteront les effets de la perte d'autonomie. Les soignants travaillent en parallèle et en symbiose avec eux selon les cas. Mais l'intelligence artificielle, si elle parvient à se faire accepter des usagers et des professionnels, sera demain leur meilleure aide pour favoriser l'autonomie de chacun, handicapé ou personne âgée, dans une société accessible à tous. Les chiffres de la démographie laissent aussi augurer l'importance du marché du vieillissement à l'avenir.

L'enjeu des nouvelles technologies est avant tout sociétal

En 2050, la France comptera 31% de personnes de plus de 60 ans (16% en 1950) et 15% de plus de 75 ans (5% en 1950). De ce fait, les dépenses de santé à domicile seront multipliées par quatre et les dépenses en établissement par 20, selon le professeur Defude de l'Institut Telecom Sud Paris. Les services à la personne vont être l'un des grands enjeux du 21ème siècle :

Les technologies de communication vont donc être mises à contribution pour aider les personnes âgées, atteintes de maladies neuro-dégénératives et/ou handicapées à rester autonomes le plus longtemps possible, chez elles et dans leur environnement.

Le catalogue des pathologies et des réponses

Le handicap croissant au grand âge appelle des réponses spécifiques en matière technologique :

Cet état des lieux appelle donc le développement de services et d'expérimentations : pour faciliter la vie des personnes dépendantes. Avant de lancer les innovations, il faut donc procéder à l'identification du contexte et de la situation courante, ensuite, il s'agit de la mise en action de services et de solutions adaptées, et de gérer la continuité d'une vie, donc le passage des personnes d'un lieu à un autre. Les professionnels ont a prendre en compte le confort, la surveillance, la sécurité dans les situations d'urgence, compte tenu des spécificités de la population concernée.

Haut de page