Tous les sites Vivago :

Recherche

10ème Journée du Sommeil -
Focus sur le sommeil de 8 centenaires vivant dans une Institution

Source : INSV - Mars 2010

L'INSV remercie la société VIVAGO d'avoir mis à sa disposition les données recueillies par ses actimètres.

Maintien d'un rythme veille-sommeil structuré

Deux grands types de population pour un même niveau de dépendance personne en fauteuil ou alitée et plus ou moins désorientée) peuvent être observées :
les personnes dont le rythme veille - sommeil reste encore bien structuré, avec des heures de coucher et de lever stable d'un jour sur l'autre. L'horloge biologique peut donc garder une fonctionnalité correcte y compris chez des personnes très âgées, plus que centenaires.

les personnes dont le rythme apparaît très déstructuré, sans différenciation réelle de la période diurne et nocturne d'un jour à l'autre.


La moyenne globale de l'actimétrie de 8 "centenaires" (exemple ci-dessous) montre en générale la persistance d'un rythme structuré avec une période de sommeil nocturne respestée. Même s'il existe de grandes variations entre les centenaires en Institution, dans l'ensemble, la durée de sommeil est plutôt satisfaisante, mais moindre qu'à domicile.
En revanche, le temps passé au lit est comparable aux centenaires à domicile.

Graphique : Moyenne du rythme de 8 personnes entre 97 et 106 ans dans une institution

Exemple : Moyenne du rythme de 8 personnes entre 97 et 106 ans dans une institution.
• Heure de coucher : voisine de 22h00 ;
• Heure de lever : entre 7 et 8h00
• Durée au lit : voisine de 10h00 ;
• Durée de sommeil : environ 7h00

NOTE : Le rythme activité-repos est plus difficile à apprécier en institution car lié à l'organisation de la structure d'accueil. Les enregistrements actimétriques présentent l'intérêt d'estimer le rythme propre à chaque individu.

Format PDF Pour télécharger l'Etude au format PDF, cliquer ici

Haut de page