Tous les sites Vivago :

Recherche

Nouvelle prescription d'antidépresseur en institution : attention à la chute dans les 48 heures !

Sources : Berry SD et al. J Gerontol Biol Sci Med Sci. 2011; 66A: 1124-1130

Les traitements médicamenteux, et tout particulièrement les antidépresseurs, font partie des facteurs de risque de chute potentiellement modifiables chez la personne âgée.

Si les antidépresseurs de la classe des tricycliques et, plus encore les inhibiteurs sélectifs de recapture de la sérotonine (ISRS), semblent bien associés aux chutes, la responsabilité éventuelle des antidépresseurs de type inhibiteurs mixtes de recapture de la sérotonine et de la noradrénaline n’est pas aussi clairement établie.

De plus, l’intensité de cet effet indésirable en fonction du temps n’est pas non plus suffisamment documentée.

Pour tenter d’éclaircir cette situation, une étude a été menée sur 1 181 résidents en long séjour répartis sur 2 institutions. Ils étaient âgés de 88 ans en moyenne, 71% étaient des femmes et tous avaient fait au moins 1 chute depuis leur entrée en institution.

La moitié des participants avaient un handicap fonctionnel modéré, 60% des troubles cognitifs également modérés, 57% prenaient un antidépresseur et 43% absorbaient plus de 8 médicaments.

L’analyse de la survenue des chutes en fonction des changements de prescription d’antidépresseurs montre que le risque était maximal (multiplié par 2,8) au cours des 2 jours qui suivaient soit une nouvelle prescription, soit une augmentation de posologie.

Une analyse en fonction de la classe de l’antidépresseur a montré que les inhibiteurs non sélectifs augmentaient le risque de chute par 4,7 au cours des 2 premiers jours, risque qui s’estompait pour disparaître au 5ème jour.

Il faut également souligner que cet effet indésirable associé à cette classe d’antidépresseurs était plus particulièrement marqué chez les résidents qui prenaient le plus de médicaments.

Une surveillance accrue semble donc de mise dans les jours qui suivent une nouvelle prescription ou une augmentation de posologie d’antidépresseurs de type inhibiteurs non sélectifs de la recapture de la sérotonine.

Suivre la montre VIVAGO Wellness sur Twitter

Haut de page