Tous les sites Vivago :

Recherche

Intérêt de l'actimétrie de poignet pour l'évaluation des troubles du comportement moteur et du sommeil chez des patients âgés atteints de démence.

Sources : Service de gériatrie, hôpital Charles Foix et Université UMPC-Paris 6, Ivry-sur-Seine, France

Pariel S, Oasi C, Ligier-Guesdon E, Belmin J. - Juillet 2008

La maladie d'Alzheimer et autres démences apparentées sont associées à des troubles du comportement, et notamment des troubles du sommeil, rendant leur prise en charge difficile. La quantification objective de ces troubles est difficile et imprécise car les outils d'évaluation classiques reposent sur l'interrogatoire de l'entourage.

L'objectif de notre étude était d'évaluer l'intérêt de l'actimétrie de poignet pour étudier les troubles du comportement moteur et du sommeil chez des patients hospitalisés en gériatrie.

Notre étude observationnelle a porté sur des patients consécutifs hospitalisés en gériatrie dans des unités de soins de suite et réadaptation et de soins de longue durée. Un actimètre de poignet (VIVAGO, Oy, Finlande) a été porté par les patients durant une semaine. Une évaluation cognitive par le Mini Mental Status Examination et une évaluation du comportement par l'Inventaire Neuropsychiatrique (NPI) ont été réalisées pour chaque patient. Les données d'actimétrie analysées ont été la durée totale du sommeil (DS), le nombre de périodes de sommeil (NPS), l'activité motrice enregistrées et moyennées par période de 3 heures (AM 3h). Ces paramètres ont été étudiés en fonction de la présence ou non de démence ou de certains troubles du comportement identifiés par le NPI.

L'étude a porté sur 38 patients (30 femmes et 8 hommes). L'âge moyen était de 82.6 +/- 6.9 ans. Vingt-deux patients présentaient une démence. Par comparaison aux autres patients, ceux ayant des comportements moteurs aberrants avaient une diminution du DS et une augmentation du NPS, ainsi qu'un profil AM 3h significativement différent. Par ailleurs, il existait une corrélation significative entre le score MMS et le NPS, le NPS tendant à augmenter avec l'altération des fonctions cognitives. Enfin, la DS était significativement corrélée à l'AM 3h diurne, les patients ayant une activité motrice plus importante avaient une DS plus faible.

Cette étude préliminaire montre que l'actimétrie de poignet est utilisable chez des patients âgés hospitalisés, y compris ceux ayant une démence ou des troubles du comportement. Plusieurs données actimétriques sont reliées aux troubles du comportement moteurs de ces patients. L'actimétrie est un outil intéressant pour évaluer de façon objective des troubles moteurs et du sommeil et pourraient être utilisée pour évaluer l'efficacité des traitements.

Fiche technique la montre multifonction VivagoTélécharger cette étude au format PDF, cliquez ici >

Haut de page